CAP Carreleur Mosaïste

CAP Carreleur Mosaïste

Par FREDERIC PINET, publié le vendredi 26 août 2022 11:19 - Mis à jour le vendredi 26 août 2022 11:19
carreleur.jpg

À savoir

Le carreleur ne se contente pas de poser le carrelage ou la mosaïque, il prépare les supports (sols, murs) : il effectue des petits travaux de maçonnerie, par exemple une chape de ciment sur laquelle coller les carreaux. Au cours de leur formation, les élèves apprennent à lire un plan 2D ou 3D, à le reproduire au sol (traçage), à découper les carreaux et à réaliser les différents types de poses. Ils apprennent également à réaliser les finitions (les joints par exemple). Le carrelage posé, le titulaire doit savoir vérifier l'alignement, le niveau, la qualité des coupes et l'aspect esthétique. Ils étudient ainsi les revêtements (marbre, terre cuite, faïence, carrelage, ardoise...), les propriétés des matériaux (isolants phoniques et thermiques, de protection à l'eau...). On note l'étude de réglementations : réglementations énergétiques, sécurité, et accessibilité du cadre bâti. Le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est au programme. Les réalisations du titulaire devront conjuguer des performances techniques (qualités thermiques et acoustiques, résistance à l'usure) et des fonctions esthétiques.

La formation se déroule sur 2 ans, selon les dispositions suivantes:
► 28 semaines en Période de Formation en Milieu Professionnel
dans une ou plusieurs entreprises.
► 56 semaines d’enseignement général et professionnel à l’EREA.

Les poursuites d'études

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).

Les titulaires de ce CAP peuvent préparer un autre CAP du secteur en 1 an, ou bien poursuivre en BP (BP carrelage mosaïque, BP métiers du plâtre et de l'isolation, BP peintre applicateur de revêtements...). La poursuite en bac pro est possible avec un bon dossier, notamment en bac pro aménagement et finition du bâtiment.

Exemples de formations possibles
Bac pro Technicien d'études du bâtiment option A études et économie
Bac pro Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros oeuvre
Bac pro Aménagement et finition du bâtiment
BP Métiers du plâtre et de l'isolation
BP Maçon
BP Carreleur mosaïste
BP Métiers de la piscine
BP Peintre applicateur de revêtements